Festival de la chanson ouvrière et contestataire - Le concours! PDF Imprimer Envoyer

Musiciens engagés? Le Centre jeunes Taboo de Charleroi lance un concours pour dépoussiérer la chanson ouvrière et revisiter les classiques de la contestation. Parce que les luttes d’hier sont encore celles d’aujourd’hui !

banniere

La chanson a toujours accompagné les luttes sociales et contribué à changer le cours de l’Histoire. Après le succès du Festival de la chanson ouvrière en 2011, Taboo prépare une deuxième édition étendue à la chanson contestataire dans son ensemble.

Chantons la Révolution, c’est avant tout un concours adressé à tous les musiciens, professionnels ou amateurs, qui sont prêts à relever le défi : ils peuvent revisiter une chanson existante ou présenter une composition originale. Pour participer, pas besoin d’être pro ! Les associations et autres collectifs de citoyens sont plus que bienvenus. Les candidats se produiront lors du festival, le samedi 15 mars 2014, sur la scène des Ecuries à Charleroi. Intéressé(e) ? RDV sur www.festivalchansonouvriere.be pour télécharger le règlement du concours et remplir la fiche d’inscription. Clôture des inscriptions le 20 décembre 2013 !

- Infos? Centre de jeunes Taboo - 071/641.307 -  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  / www.festivalchansonouvriere.be

Un projet soutenu par la FGTB Charleroi-Sud Hainaut, la fédération Wallonie-Bruxelles, la Maison pour Associations, Charleroi Danses, la Ville de Charleroi, La JOCF, la régionale PAC de Charleroi, Le Centre d'Action Laïque de Charleroi, Telesambre, les jeunes FGTB, Fast Forward, L'Athénée Royal Vauban, L'Eden, Le Point Culture, le magazine Politique, revue de débats et le Conservatoire Arthur Grumiaux de Charleroi.